pop up image

Qu’est-ce que la cartographie de la chaîne de valeur?

Qu’est-ce que la cartographie de la chaîne de valeur ?

La cartographie de la chaîne de valeur vous permet de créer une visualisation détaillée de toutes les étapes de votre processus de travail. C’est une représentation du flux des biens, du fournisseur au consommateur, à travers votre organisation.

Par exemple, la valeur offerte par une société de logiciels à sa clientèle se compose de ses solutions logicielles et de toutes leurs fonctionnalités.

Une carte de la chaîne de valeur présente toutes les étapes importantes de votre processus de travail qui sont nécessaires pour fournir de la valeur du début à la fin. Elle vous permet de visualiser chacune des tâches sur lesquelles votre équipe travaille et fournit en un seul coup d’œil des rapports d’état sur les progrès de chaque tâche.

Il est important de préciser que selon le lean, la valeur est tout ce pour quoi le client est susceptible de payer. Toutefois, lors de la cartographie de la chaîne de valeur, des étapes peuvent ne pas directement apporter de la valeur à votre clientèle, mais permet de garantir que vous pourrez fournir le produit/service final.

Les contrôles de qualité sont un exemple clair de telles étapes, il s’agit d’une étape indispensable dans tout processus de production. Votre client ne vous paye pas pour que vous fassiez ces contrôles, mais si vous proposez un produit final qui ne correspond pas au niveau de qualité recherchée ou à ses attentes, il sera moins enclin à vous acheter quelque chose dans le futur.

Quel est le but de la cartographie de la chaîne de valeur ?

Le but premier de la création d’une carte de la chaîne de valeur est de vous montrer les endroits où vous pouvez améliorer votre processus en visualisant les étapes ajoutant de la valeur et les gaspillages.

Vous devez simplement présenter chaque étape importante de votre flux de travail et évaluer la façon dont elle apporte de la valeur à votre clientèle. Cela vous permet d’analyser en profondeur votre processus et d’avoir des indices sur là où vous pouvez effectuer des changements afin d’améliorer votre façon de travailler.

L’histoire de la cartographie de la chaîne de valeur

La cartographie de la chaîne de valeur est devenue une pratique populaire avec l’essor du lean dans la seconde moitié du XXe siècle. C’était l’un des fondements qui a fait le succès du système de production Toyota, même si à l’époque cette expression n’existait pas.

Toyota Value Stream Mapping

Il existe cependant une idée fausse selon laquelle Toyota a inventé la pratique liée à la modélisation d’un flux de travail sous une forme visuelle. En réalité, on trouve des diagrammes montrant le flux de matériaux et d’informations dans le livre de Charles Edward Knoeppel intitulé Installing Efficiency Methods et publié en 1918.

Dans les années 1990, la cartographie de la chaîne de valeur faisait partie du quotidien de nombreux responsables occidentaux. Sa popularité a commencé à dépasser le seul secteur industriel et elle s’est finalement étendue à des secteurs privilégiant le travail intellectuel, comme le développement logiciel, les opérations informatiques, le marketing et bien d’autres.

Comment cartographier la chaîne de valeur dans le travail intellectuel ?

La cartographie de la chaîne de valeur gagne en popularité dans le travail intellectuel, car elle permet aux équipes travaillant en silos de visualiser leur travail et de mieux collaborer.

Même les contributeurs individuels peuvent avoir un aperçu global de la façon dont progresse le travail de l’équipe.

Les équipes peuvent donc augmenter l’efficacité des transferts de travail, qui sont un des principaux responsables de l’accumulation de temps d’attendre dans votre système. Le temps d’attente est l’un des 7 gaspillages du lean, par conséquent, le réduire devrait être la priorité de tous.

Cartographier votre processus peut vous aider à visualiser où se produisent les transferts, vous pouvez donc découvrir où se trouvent les goulots d’étranglement (files d’attente) de votre processus et trouver un moyen de minimiser leur impact sur la productivité de votre équipe.

Comment cartographier votre chaîne de valeur avec kanban

La méthode kanban est probablement l’un des outils de cartographie de la chaîne de valeur les plus fiables. En particulier, si vous souhaitez visualiser un processus de travail intellectuel. Elle est simple à comprendre et vous permet d’effectuer facilement des changements.

Value stream mapping with Kanban

Afin de cartographier votre processus à l’aide de kanban, vous avez simplement besoin de deux éléments : un tableau kanban et des cartes pour toutes les tâches sur lesquelles votre équipe travaille.

Si vous débutez dans la visualisation du flux de travail, il vaut mieux commencer petit, de préférence avec une seule équipe ou un seul service. Veillez à sélectionner la façon la plus pratique de cartographier votre flux de travail kanban. Vous devriez choisir un tableau physique ou une solution logicielle kanban.

Ensuite, rassemblez l’équipe et expliquez clairement l’objectif de la cartographie de la chaîne de valeur, ainsi que les résultats que vous attendez de sa mise en œuvre. Puis, reliez les étapes de votre processus. Par défaut, un tableau kanban divise les tâches en 3 états :

  1. À faire
  2. En progrès
  3. Terminé

Vous devriez vous efforcer de décomposer « En progrès » en plusieurs colonnes représentant les étapes les plus importantes de la chaîne de valeur de votre flux de travail. Par exemple, un processus de développement logiciel contient généralement les étapes suivantes :

  • Conception technologique
  • Codage
  • Tests
  • Révision du code

Vous pouvez ajouter autant de colonnes que nécessaire à votre tableau kanban. Une cartographie plus précise vous fournira logiquement une vision plus complète et par conséquent plus d’indications sur là où vous pouvez améliorer vos performances.

Detailed Kanban Value Stream Mapping

Accordez une attention particulière aux phases d’attente de votre processus, là où les transferts de travail ont lieu.

Une fois votre processus cartographié, veillez à choisir un éventail d’indicateurs de performance à surveiller. Voici un ensemble simple d’indicateurs clés de performance d’un flux de travail :

  • Délai de production vs durée de cycle de vos tâches.
  • Rendement de votre système.
  • Quantité de travail en cours.

Vous devriez toujours essayer de garder un délai de production proche de la durée de cycle, et inversement. Même si vous êtes très efficace pour effectuer le travail, si vous avez un carnet de commandes trop rempli qui oblige les clients à attendre trop longtemps avant de recevoir leur commande, cela n’aura pas d’importance.

Le rendement doit être aussi haut que possible, sans sacrifier la qualité de la valeur que vous fournissez à votre clientèle.

La quantité de travail en cours est un indicateur clé dans le lean et le kanban, notamment, car plus elle est importante, plus vous accumulerez de temps d’attente. Veillez à réguler le nombre de tâches sur lesquelles votre équipe peut travailler simultanément et ajustez ce nombre selon les données de votre flux de travail.

Examinez ces indicateurs clés de performance et visez une livraison plus fréquente sans nuire à la qualité de votre travail. N’ayez pas peur d’expérimenter en ajoutant/retirant des étapes et en améliorant votre flux de travail.

C’est une solution puissante, non ?Essayez vous-même gratuitement dès maintenant !

Le compte d’essai de Kanbanize vous permet d’accéder à toutes les fonctionnalités du système, sans presque aucune restriction. Pendant la période d’essai de 30 jours, vous pouvez inviter votre équipe et tester l’application dans un environnement similaire à celui d’exploitation.