pop up image

Qu’est-ce que le mura et pourquoi vous devez l’éliminer ?

Qu’est-ce que le mura ?

Le mura est le gaspillage correspondant aux irrégularités ou au manque d’uniformité. Selon votre contexte, il peut se manifester de différentes manières.

Le mura est est la conjonction de la sursollicitation de certaines ressources, tandis que d’autres attendent, ou le fait d’alterner entre la sursollicitation et la sous-utilisation des mêmes ressources.

Un prérequis typique pour les irrégularités est l’incapacité à lisser vos processus et à créer un takt équilibré. Par conséquent, votre équipe tente de traiter aussi rapidement que possible un lot important après un autre sans penser à la façon dont votre processus va gérer la charge.

Votre processus devient donc moins prévisible et vous avez des difficultés à offrir de la valeur à un rythme soutenu.

L’effet « crosse de hockey »

L’effet « crosse de hockey » est un exmple clair d’irrégularités dans le processus de travail.

Hockey Stick Effect

Il est très fréquent dans des équipes de tous types (par ex. marketing, développement, assurance qualité, etc.) qui essaient d’atteindre une forme d’objectif.

Par exemple, une équipe de développement logiciel pratiquant le Scrum prévoit de publier 10 nouvelles fonctionnalités durant leur prochain « sprint », qui durera 4 semaines. Ils remplissent le backlog et commencent à traiter les tâches l’une après l’autre.

Sachant qu’ils ont un long délai devant eux, au début, ils commencent à travailler de manière décontractée, accélérant le rythme au fil des jours. Au début de la dernière semaine, l’équipe réalise qu’elle a pris du retard sur les délais prévus.

Par conséquent, durant les jours qui suivent, chaque membre fait des efforts supplémentaires et, au prix d’heures supplémentaires et de beaucoup de stress, l’équipe réussi à terminer le sprint (dans le meilleur des cas).

Du fait de la fatigue accumulée pendant les quatre semaines, au début du sprint suivant, l’équipe commence une nouvelle lentement, et le cycle se répète.

L’effet « crosse de hockey » peut causer du mura dans tous les contextes où la quantité de travail pouvant être en cours simultanément n’est pas clairement limitée.

Identification du mura

Il y a deux principales manières d’identifier les irrégularités dans votre processus en appliquant le lean :

  • Visualiser votre flux de travail sur un tableau kanban.
  • Mesurer la stabilité de votre processus à l’aide d’un diagramme de flux cumulatif.

Braquer les projecteurs sur le flux de travail avec kanban

Visualiser votre flux de travail est une première étape logique pour repérer les irrégularités dans votre processus. Le principal outil pour cela dans le lean est la méthode kanban.

Elle vous permet de cartographier votre flux de travail sur un tableau divisé en colonnes qui représentent chaque étape de votre processus. Plus il est détaillé, plus vous aurez une connaissance approfondie de la quantité de mura dans votre processus.

Comme chaque tâche sur laquelle votre équipe travaille fait l’objet d’une carte kanban, vous pouvez clairement voir la quantité de travail en cours et où il est bloqué. Vous pourrez donc identifier les zones problématiques et prendre des mesures afin de traiter les irrégularités.

L’arme la plus puissante de l’arsenal kanban contre le mura est la capacité de limiter la quantité de travail en cours de manière globale et à chaque étape du flux de travail. Vous pouvez ainsi garantir un flux constant de tâches et prévenir les irrégularités.

Toutefois, définir les bonnes limites de travail en cours est une tâche complexe et le simple fait de regarder votre tableau kanban ne vous donnera pas la réponse.

Diagramme de flux cumulatif pour une stabilité optimale du processus

La meilleure façon d’obtenir une compréhension complète de la stabilité de votre processus est de tracer un diagramme de flux cumulatif.

Cumulative Flow DiagramDiagramme de flux cumulatif

Chaque bande du diagramme représente une étape du flux de travail. Alors que les bandes évoluent avec le temps, vous devez surveiller leurs largeurs. Si toutes les bandes de votre diagramme de flux cumulatif (sauf celle du bas) évoluent en parallèle, alors votre progression est stable et vous n’avez pas de problèmes notables de mura.

Cependant, si la distance entre les étapes varie, vous avez du pain sur la planche. Les bandes les plus larges représentent les étapes où le travail arrive plus rapidement que votre équipe peut le traiter, par conséquent ces étapes de votre processus deviennent des goulots d’étranglement.

Grâce à cette information, vous pouvez déterminer là où vous devez placer des limites de travail en cours supplémentaires afin de faire fonctionner votre processus de manière constante ou augmenter la capacité afin d’atténuer un goulot d’étranglement.

Traiter le mura au niveau de l’équipe est la partie la plus facile. Toutefois, lorsque votre organisation entière rencontre un problème d’irrégularités, la situation se complique.

Le Portfolio Kanban pour traiter le mura au niveau de la société

Pour de nombreux meneurs, traiter les irrégularités au niveau de l’équipe suffit à éliminer le mura.

Toutefois, établir des takts stables dans votre service ne garantit pas que le processus de votre société deviendra plus constant. Même si les équipes travailleront plus efficacement, elles peuvent facilement devenir des goulots d’étranglement les unes pour les autres.

Par exemple, disons que votre équipe de développement à une capacité X et un flux de travail régulier. Votre équipe d’assurance qualité a une capacité Y qui est < à X et n’a aucun problème de mura. Les développeurs transféreront plus de travail que ce que l’équipe en charge du suivi de la qualité est capable de traiter, et, bien que les deux équipes soient efficaces individuellement, votre processus de développement global restera irrégulier.

La solution ? Définir des limites de travail en cours au niveau du portfolio.

Cela peut représenter un sérieux défi si vous ne pouvez pas relier les différents niveaux du processus de votre société dans un seul tableau. La solution se trouve dans la méthode du Portfolio Kanban, qui est une approche moins connue du kanban spécialement conçue pour une application au niveau global.

Portfolio Kanban Implementation

 

Répartition du travail avec le Portfolio Kanban

Avec son aide, vous pouvez créer plusieurs couches de tableaux kanban reliés les uns aux autres. Ainsi, en décomposant les initiatives au niveau de la société (ou à un niveau supérieur aux tâches d’une équipe pour être précis), vous pouvez avoir une vue précise de la régularité de votre processus.

Vous disposerez d’une vision synthétique de la façon dont vos équipes collaborent et serez capable de lisser toutes les irrégularités de votre processus dès qu’elles se manifesteront.

C’est une solution puissante, non ?Essayez vous-même gratuitement dès maintenant !

Le compte d’essai de Kanbanize vous permet d’accéder à toutes les fonctionnalités du système, sans presque aucune restriction. Pendant la période d’essai de 30 jours, vous pouvez inviter votre équipe et tester l’application dans un environnement similaire à celui d’exploitation.