pop up image

Qu’est-ce que la méthode PDCA?

D’où vient le cycle Planifier – Faire – Vérifier – Agir ?

Le physicien et statisticien américain Walter Shewhart est considéré comme le père de la méthode PDCA. Il était passionné par l’analyse statistique et l’amélioration de la qualité et a posé les fondements de la méthode PDCA dans de nombreuses publications.

Quelques années plus tard, inspiré par les idées de Shewhart, William Deming a développé le modèle et élaboré un cycle d’apprentissage et d’amélioration qui est devenu la méthode PDCA. C’est pourquoi elle est également appelée cycle de Shewhart ou roue de Deming.

Qu’est-ce que la méthode PDCA ?

PDCA

La méthode PDCA est une approche itérative pour l’amélioration continue des produits, des individus et des services. Elle est devenue une partie intégrante de ce qui est convenu aujourd’hui d’appeler le lean management. La méthode comprend le test de solutions, l’analyse des résultats et l’amélioration du processus.

Par exemple, si vous recevez de nombreuses plaintes de clients sur les délais de réponse de votre équipe d’assistance. Vous aurez probablement besoin d’améliorer la façon dont votre équipe fonctionne afin de maintenir la satisfaction des clients. C’est là que la méthode PDCA entre en jeu.

Examinons les quatre étapes de la méthode PDCA en détail.

PLANIFIER (PLAN)

pdca-plan

À ce stade, vous planifiez littéralement ce qui doit être fait. Selon l’ampleur du projet, la planification peut mobiliser une grande partie des efforts de votre équipe. Elle comprendra généralement des étapes plus petites, vous permettant de concevoir un plan adéquat avec moins de possibilités d’échecs.

Avant de passer à l’étape suivante, vous devez veiller à avoir répondu à certaines questions fondamentales :

  • Quel est le problème essentiel que nous devons résoudre ?
  • De quelles ressources avons-nous besoin ?
  • De quelles ressources disposons-nous ?
  • Quelle est la meilleure solution pour régler le problème avec les ressources disponibles ?
  • Dans quelles conditions le plan sera-t-il considéré comme réussi ? Quels sont les objectifs ?

Gardez en tête que vous et votre équipe devrez peut-être passer en revue le plan plusieurs fois avant de pouvoir poursuivre. Dans ce cas, il convient d’utiliser une technique pour créer et maintenir des boucles de rétroaction, comme le catchball de la méthode Hoshin. Cela vous permettra de recueillir suffisamment d’informations avant de passer à la suite.

FAIRE (DO)

pdca-do

Une fois que vous avez convenu d’un plan, il est temps de passer à l’action. À cette étape, vous appliquerez tout ce qui a été envisagé durant la phase précédente.

Gardez en tâte que des problèmes imprévus peuvent apparaître pendant cette phase. C’est pourquoi, dans la situation parfaite, vous devriez commencer à appliquer votre plan à une petite échelle et dans un environnement contrôlé.

La normalisation est un élément qui aidera votre équipe à mettre en place le plan uniformément. Veillez à ce que tout le monde connaisse son rôle et ses responsabilités.

VÉRIFIER (CHECK)

pdca-check

C’est probablement l’étape la plus importante de la méthode PDCA. Si vous souhaitez clarifier votre plan, éviter les erreurs récurrentes et bien appliquer l’amélioration continue, vous devez prêter suffisamment d’attention à la phase « VÉRIFIER ».

Ici, vous devez contrôler l’exécution de votre plan et évaluer sa réussite. De plus, votre équipe sera capable d’identifier des parties problématiques du processus actuel et les éliminer dans le futur. Si quelque chose s’est mal passé pendant le processus, vous devez l’analyser et trouver la cause profonde des problèmes.

AGIR (ACT)

pdca-act

Vous arrivez enfin à la dernière étape. Précédemment, vous avez développé, appliqué et contrôlé votre plan. Maintenant, vous devez agir.

Si tout semble parfait et que votre équipe a réussi à atteindre les objectifs initiaux, vous pouvez continuer et appliquer votre plan original.

Il peut être approprié d’adopter l’intégralité du plan si les objectifs sont atteints. Ainsi, votre modèle PDCA deviendra le nouveau point de référence. Toutefois, chaque fois que vous répétez un plan normalisé, rappelez à votre équipe de repasser minutieusement par toutes les étapes et de tenter de les améliorer.

Le cycle Planifier – Faire – Vérifier – Agir est un cadre simple, mais puissant pour corriger des problèmes à n’importe quel niveau de votre organisation. Il peut faire partie d’un processus de planification plus large, comme la méthode Hoshin.

L’approche répétitive aide votre équipe à trouver et tester des solutions et à les améliorer dans un cycle visant la réduction des gaspillages.

La méthode PDCA implique un engagement obligatoire en faveur de l’amélioration continue et peut avoir un impact positif sur la productivité et l’efficacité.

Enfin, gardez à l’esprit que la méthode PDCA nécessite une certaine quantité de temps et peut ne pas être adaptée à la résolution des problèmes urgents.

C’est une solution puissante, non ?Essayez vous-même gratuitement dès maintenant !

Le compte d’essai de Kanbanize vous permet d’accéder à toutes les fonctionnalités du système, sans presque aucune restriction. Pendant la période d’essai de 30 jours, vous pouvez inviter votre équipe et tester l’application dans un environnement similaire à celui d’exploitation.